L’efficacité des écrans tactiles

Vous êtes nouveau sur le site, vous ne connaissez pas grand-chose à l'affichage dynamique ? Commencez par cet article : Comprendre l’affichage dynamique en 5 minutes.


Lorsque mis à disposition des clients, les écrans tactiles sont des alliés redoutables

Lorsqu’ils sont mis à la disposition des clients, les écrans tactiles sont des alliés redoutables

L’article de la semaine dernière, Le showrooming et le webrooming – Kézako ?,  est une bonne introduction pour l’article d’aujourd’hui sur les écrans tactiles. Car il est essentiel de relever l’importance du touché dans l’acte d’achat. Paco Underhill insiste beaucoup sur ce point dans son livre. Et à ceux qui lui parlent de commerce en ligne (qui n’a donc pas grand chose à voir avec le touché), il n’hésite pas à dire que

« c’est l’échec des canaux traditionnels de ventes et d’accès au produits qui a créé l’opportunité au e-commerce de voir le jour [1] »

L’affichage dynamique se propose justement de remédier à l’échec des canaux traditionnels. En revisitant la relation avec le client, l’affichage dynamique permet de créer des interactions plus personnalisées, plus inédites. La communication avec chaque individu est améliorée tout comme l’expérience d’achat. Mais comment intégrer la dimension du touché à ces nouvelles expériences clients ? C’est là où l’écran tactile entre en jeu. Et avec grand succès. L’IAB (l’association de référence dans le domaine de la publicité sur affichage digital en Espagne) s’est intéressée à l’usage et à la popularité des technologies et moyens d’interaction liées à l’affichage sur écran. Voici les résultats [2] :

Image1

L’usage de l’écran tactile reste de loin la technologie la plus efficace en termes d’interaction avec 37 % contre 28 % pour le QR code. Il est intéressant de noter que les autres méthodes sont en générales plus populaires que l’écran tactile mais ne suscitent pas autant de succès. Si 44 % des personnes interrogées ont vu des codes promotionnels sur des écrans d’affichage dynamique, ils sont seulement 10 % a les avoir utilisé.

L’écran tactile : la rencontre du digital et du physique

Si la popularité des écrans tactiles n’est pas encore la plus élevées, il y a de fortes chances que cela change. Toutes les statistiques indiquent que les usagers apprécient cette technologie et sont prêts à l’utiliser quand ils en ont connaissance.

Neoideasblog  [3] rapporte par exemple que les usagers préfèrent passer par un écran tactile (à 64 %) au lieu leur propre téléphone portable (61 %) s’ils ne trouvent pas le produit qu’ils cherchent en rayon. Il se trouvent également que, s’il n’y à personne pour les renseigner, « la majorité des usagers seraient prêt à utiliser les écrans tactiles pour se renseigner sur le produit (78%), lever un doute (74%), consulter le catalogue complet en ligne (69%) ou réaliser l’achat (64%) ».

L’étude d’IAB Spain rapporte finalement que 89 % des usagers rapportent une expérience positive et 96 % réitereront. Ainsi, il n’est pas étonnant de découvrir que l’étude constate une augmentation de 125% des achats en magasins à travers les écrans tactiles.

Avec de telles statistiques, difficile de ne pas envisager un écran tactile dans sa boutique…

Sources

[1]  P 235, Paco Underhill, Why We Buy : The Science of Shopping, 2009, ed: SIMON & SCHUSTER PAPERBACKS.

[2] IAB SPAIN, III Estudio Digital Signage de IAB Spain, Avril 2015

[3] NeoIdeasBlog, Aumentan las compras a través de digital signage táctil, 21 avril 2015, NeoIdeas

 

 Article lu 200 fois

(Visited 37 times, 1 visits today)
La Rédaction du Blog Affichage Dynamique

Written by La Rédaction du Blog Affichage Dynamique

Rejoignez-nous également sur Twitter, Facebook, Google + !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *