Les coûts cachés de l’affichage dynamique

Vous êtes nouveau sur le site, vous ne connaissez pas grand-chose à l'affichage dynamique ? Commencez par cet article : Comprendre l’affichage dynamique en 5 minutes.


L'iceberg dynamique et les coûts cachés de l'affichage dynamique

L’iceberg dynamique : les coûts cachés de l’affichage dynamique. Source : NOAA’s National Ocean Service

Pour les pressés, cliquez ici pour accéder aux points les plus importants de l’article.

Que vous soyez entrepreneur ou manager, commerçant ou gérant : le retour sur investissement, vous connaissez. En fait, tout le monde sait ce que c’est… mais personne ne l’applique sérieusement !

Il faut dire que tout n’est pas mesurable. Etablir un plan de retour sur investissement (ROI) peut vite devenir compliqué. Mais lorsqu’on touche à la communication, le ROI est particulièrement important. A quoi sert de dépenser 1000 € en flyers si ça ne vous rapporte que 900 € de chiffre d’affaires ?

Marché naissant, l’affichage sur écran est attirant : les commerçants se laissent séduire par la technique, la technologie et les possibilités du système. Mais aussi par la facilité déconcertante avec laquelle le commercial manie cette merveille du monde moderne.

Alors voilà, vous venez de signer un devis de 3000 euros pour l’installation d’un écran dans votre commerce. Etalé sur 3 ans, cela représente 80 €/mois/écran. Combien ce système va-t-il vous rapporter ? Très bonne question. Avant d’y répondre, êtes-vous bien sûr que vous avez pris en compte tous les coûts ?

Les coûts cachés

Qui va gérer votre système ? Qui va créer les images ? Vous-même ? Un employé ? Votre employé a-t-il des compétences de graphiste, de marketeur ? Si oui, alors vous savez que ça prend du temps de concevoir des images, des publicités efficaces et esthétiques à la fois. Si non, vous devez savoir que c’est de l’argent en plus qui va sortir en sous-traitance. J’appelle ces coûts-là la partie cachée de l’iceberg dynamique. Plus le projet est gros, plus la partie cachée l’est aussi. Et ce ne sont pas les installateurs qui vont vous en parler.

D’après l’étude Wirespring 2010, pour gérer un parc de 100 écrans, il faut 12 employés (soit 0,12 employé/écran). D’après le salaire médian[1] français, le coût d’un salarié pour une entreprise en France est d’environ 2431 euros (42 % de charges patronales).

Vous l’avez compris : s’il faut 0,12 employé pour gérer un écran, cela représente 291,72 €/employé/écran, soit 4 fois plus que l’acquisition du système !

Donc, le coût à prendre en compte pour la planification de votre ROI n’est pas de 80€/mois/écran mais plutôt 370 €/mois/écran. Bien sûr, ces calculs sont basés sur des moyennes,  Chaque projet dépend d’un grand nombre de facteurs qui diminuent ou augmentent ce chiffre.

Mais l’objectif de cet article était juste de vous montrer que l’affichage dynamique est quelque chose qui consomme de l’argent et du temps. Ne tenez pas compte uniquement du coût d’investissement de départ car ne c’est que la partie immergée.

Résumé

  • Le ROI est extrêmement important et est souvent négligé.
    • A quoi sert de dépenser 1000 € en flyers si ça ne vous rapporte que 900 € de chiffres d’affaires ?
  • Le ROI de l’affichage dynamique est trompeur : il existe des coûts cachés.
    • Ces coûts cachés sont la partie immergée de l’iceberg dynamique : si un écran coûte environ 80 €/mois sur 3 ans, gérer le système représente
      290 €/employé/écran/mois !

[1] Le salaire médian français est de 1712 euros en 2011 (source : Europe1)

 

  – Article lu 596 fois

(Visited 48 times, 22 visits today)
La Rédaction du Blog Affichage Dynamique

Ecrit par La Rédaction du Blog Affichage Dynamique

Rejoignez-nous également sur Twitter, Facebook, Google + !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *